Le parc bleu de l'eurométropole

Le parc bleu de l'eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai

espace bleu

Espace bleu

Penser, rêver, créer

Si les défis sont nombreux lorsque nous évoquons les questions liées à l'eau, nous constatons également qu’il existe déjà une multitude d’actions autour de l’espace bleu. Le groupe de travail Espace Bleu de l’eurométropole, des étudiants et des chercheurs enthousiastes ont dès lors activement collaboré afin d’imaginer la forme que pourrait prendre ce « parc bleu ».
C'est le parti pris de cette publication : connecter intelligemment des réalisations, des projets, des ambitions et des rêves, afin de réaliser un projet hors du commun : le parc bleu de l'eurométropole.

En «bleu»

Bleu dé signe le ré seau de riviè res, canaux, ruisseaux et fossé s qui maillent notre territoire ainsi que les nappes souterraines dans lesquelles nous puisons notre eau. Une eau qui n’a que faire des frontiè res entre les Etats, qui coule sans interruption, permet aux personnes et aux animaux de se dé placer et aux plantes de se dé ployer sans limites le long de ses berges.
L’eurométropole doit disposer d’un systè me hydrologique robuste capable d’absorber les chocs, notamment climatiques. Un système qui assure la protection des écosystèmes, protège des inondations, assure le stockage de l’eau, l’approvisionnement en eau potable, fournit l’eau de traitement et de refroidissement et un système d’irrigation et de drainage. Bleu fait également référence aux rivières et canaux en tant que réseau de transport important et espace de loisirs.

Parc bleu

Parc bleu

Parc

Parc fait référence à espace vert, un espace de repos, de détente, de fête et de culture. Un espace vert dont la population eurométropolitaine a besoin et qui se déploie déjà en différents endroits. Un parc quadrillé de sentiers de randonnée, de pistes cyclables et de corridors écologiques où l’on peut aisément profiter de l’eau, des bateaux et des plaisirs de la pêche. Un parc qui rassemble les habitants de ce territoire.

En développement continu

Notre réseau de cours d’eau est en plein développement. D’une part, les habitants ont redécouvert les merveilles d’une vie davantage connectée à l’eau, tant pour l’habitat et la qualité de vie que pour les loisirs. D’autre part, l’activité économique le long de l’eau se développe. L’industrie et le commerce, notamment dans le contexte de changement climatique, se rendent compte des limites du transport de marchandises par la route et se tournent en partie vers la voie d’eau (et le fer) pour leur logistique. Cela nécessite l’élargissement de cours d’eau, une augmentation de la hauteur des ponts, de la taille des écluses et de la largeur des méandres. Ces évolutions, couplées au changement climatique qui modifie aussi notre relation à l’eau, nous imposant d’être plus économes et d’augmenter la capacité de stockage, offrent néanmoins des opportunités pour organiser différemment nos cours d’eau, leurs abords et l’espace bleu en général. Une réorganisation qui est déjà à l’oeuvre dans de nombreux endroits de l’eurométropole.

Pour connecter intelligemment

Dès lors que des investissements seront réalisés au niveau de nos cours d'eau, nous voulons en profiter pour connecter intelligemment toutes les initiatives afin que les travaux ne poursuivent pas uniquement un objectif technique, mais enrichissent également le parc bleu de l'eurométropole.