Bois péri-urbain Waregem-Wielsbeke

Le Schoondalbos est le futur « bois péri-urbain ouvert » de Waregem et Wielsbeke. Bien qu’il soit encore en plein développement, il offre déjà un paysage très varié avec des prés humides, d’anciennes carrières de sable, des bois récents et des exploitations agricoles le long d’un ancien méandre de la Lys.

En 2005, à la frontière de Waregem et Wielsbeke, une zone de 240 hectares a été délimitée où le bois, la nature, l’agriculture et les loisirs auront tout l’espace nécessaire. Ce projet de développement de la nature est réalisé étape par étape. À terme, le Schoondalbos sera composé de trois noyaux de bois et de pâturages autour de l’ancien bras de la Lys de Vive-Saint-Bavon, du Schoendalebocht et des Zavelputten, tous deux à Desselgem. Aujourd'hui, une petite zone de 50 hectares est déjà possédée ou gérée par l’Agentschap voor Natuur en Bos. Le premier noyau de nature sera développé autour de l’ancien bras de la Lys de Vive-Saint-Bavon. C’est là que les premières opérations de boisement auront lieu, en hiver. Les prairies humides situées à l’Est seront gérées en tant que « meersen » naturels. Entre le noyau de Vive-Saint-Bavon et la Lys, la commune de Wielsbeke a créé un bosquet qui deviendra une aire de jeux boisée. De l’autre côté du bras de la Lys, près de Vive-Saint-Bavon, se trouve le Schoendalebocht (Desselgem). Il s’agit du cœur du deuxième noyau naturel, qui est également très populaire parmi les pêcheurs. En 2013, une aire de jeux boisée de 6 ha a été aménagée ici par les associations de jeunesse locales. L’aire de jeux est accessible via le trakelweg. Derrière le cimetière de Schoendale se trouve le troisième noyau boisé autour des Zavelputten (Desselgem). En 2008, la ville de Waregem y a planté une première parcelle de bois qui deviendra aussi une aire de jeu ultérieurement. L’objectif est de développer la zone autour des Zavelputten en tant que zone de verdure récréative et de la relier avec la ferme Goed te Beaulieu à grande valeur historique et paysagère.

Sur le territoire de Wieslbeke (Vive-Saint-Bavon), l’Agentschap Natuur en Bos développe un premier noyau boisé autour de l’ancien bras de la Lys de Vive-Saint-Bavon. Celui-ci fait partie du projet de restauration de la Lys. En 2020-2021, une zone de nature humide sera créée ici. Les prairies humides situées à l’Ouest seront gérées par l’agence en tant que « meersen » naturels. Entre le noyau de Vive-Saint-Bavon et la Lys, la commune de Wielsbeke a créé un petit bois qui fera partie d’une future aire de jeux boisée.

Aujourd’hui, il y a déjà beaucoup d’activité sur l’ancien bras de la Lys de Vive-Saint-Bavon. Cette zone est par exemple très populaire parmi les pêcheurs. Chaque année, le deuxième dimanche d’octobre, des courses de chiens sur terre et dans l’eau y sont organisées. 

Vive-saint-Éloi
 

Emplacement du projet

Système d'eau
Commune
Région

Etat

Responsable
ANB
Actor
Stad Waregem, Gemeente Wielsbeke
Image